La “french touch” de Méridien

DR
Chambre du Méridien Etoile Paris

Célébrer l’époque romantique des beaux voyages ; celle des années 70, quand Air France avait lancé son enseigne hôtelière Le Méridien : le groupe Starwood, qui a acquis cette marque il y a dix ans, a décidé de lui redonner l’esprit sophistiqué de ses origines. Le nouveau positionnement, déjà adopté par deux tiers des 104 hôtels, est basé sur l’image de la “french touch” avec partout une même musique d’ambiance créée par le groupe hexagonal Nouvelle Vague, des apéritifs “sparkling” composés à partir de champagne et de vins pétillants et, surtout, une pâtisserie signature typiquement française, des éclairs. Proposés dans tous les hôtels, ceux-ci s’adaptent aux goûts locaux, aromatisés à la citronnelle en Thaïlande, au sirop d’érable et à la noix de pecan à Atlanta.

DR
Futur lobby du Méridien Etoile Paris

Car, en plus d’affirmer ses racines françaises, les Méridien ont pour ambition de faire découvrir à leurs clients la destination où ils prennent place. Même à ceux – surtout à ceux – qui ne sont là qu’en coup de vent. “Les voyageurs d’affaires arrivent à l’aéroport, filent à l’hôtel pour tenir leur réunion et repartent le lendemain matin, frustrés de n’avoir pu profiter de la ville”, explique Brian Povinelli, directeur de la marque. Dès l’entrée, une installation réalisée par un artiste local met les clients dans l’ambiance, le tout se poursuivant par une restauration et un design reflétant le lieu. à Paris, par exemple, les murs des chambres représentent la carte de la ville de façon stylisée. Le Méridien Etoile, l’établissement originel, sera d’ailleurs le point d’orgue de cette évolution et dévoilera en septembre son nouveau décor avec un lobby conçu non plus comme un lieu de passage, mais d’échanges avec des petits salons-bibliothèques.