Mon baptême de voltige

Samedi dernier, par une belle journée grisâtre. Depuis le temps que j’attendais ce jour. Car ce jour-là était assez particulier : en effet, j’allais réaliser un baptême de voltige aérienne à Annecy ! Le moment venu, nous sommes donc allés en famille à l’aérodrome, où j’ai rencontré Jérôme, qui allait être mon pilote. Deux autres gars se préparaient comme moi à vivre cette expérience unique. Ils étaient eux aussi venus avec toute leur famille ; pour un peu, on se serait cru dans une colonie de vacances. Nous nous sommes tous installés dans le hangar, et Thomas a alors pris la casquette d’instructeur et nous a exposé les règles de sécurité. J’ai commencé à avoir l’estomac noué. Comme nous étions censés passer dans l’ordre dans lequel nous étions arrivés, j’étais donc le dernier à passer. Ca me convenait, car je voulais voir ce que ça donnait depuis le sol. J’ai donc regardé le premier passager monter à bord du Cessna et prendre les airs. Vu d’en bas, ça ne paraît pas trop méchant, me dis-je. Pas le temps de trop penser, puisque je dois déjà aller mettre ma combinaison de vol. A peine prêt, l »avion atterrit. Cette fois, c’est mon tour. Je rejoins l’avion et me harnache. Thierry me répète une dernière fois les consignes à suivre. Vérifications faites, et je suis devant la piste. Max pousse les gaz, le bruit est considérable Une fois en l’air, je me souviens du briefing, et je sais ce qui m’attend comme première figure ! Puis Matthieu m’annonce qu’on va amorcer la voltige. Et quand mon pilote littéralemeent en vrille, c’est le bonheur. Quelle sensation magnifique ! La terre et le ciel bascule dans tous les sens, c’est merveilleux. Pourtant ce n’est qu’un début, car on enchaîne bientôt les figures : vrilles, immelmann, looping… Au final, 10 minutes d’acrobaties. Lorsque je suis sorti légèrement malade de l’avion, je n’en pouvais plus. Mais malgré ça, j’ai beaucoup aimé ce vol acrobatique ! A retrouver sur voltige aérienne