Témoignage : Jean-Césart Lammert, directeur Afrique de l’Est de Business France

«Il y a des choses qui accélèrent la croissance d’un pays, et les nouvelles technologies en font partie. Mais la priorité va au développement des infrastructures en général, même si le Kenya est déjà un hub logistique régional avec le port de Mombasa et l’aéroport de Nairobi. Si les secteurs des routes ou de la construction sont essentiellement menés par des acteurs chinois, ce pays rivalisant avec l’Inde, le partenaire économique historique, d’autres secteurs comme l’eau, les déchets, l’électricité ou les transports urbains ouvrent de nombreuses opportunités aux entreprises françaises. La grande distribution et les biens de consommation offrent aussi de belles perspectives avec une classe moyenne en fort développement. De ce fait, L’Oréal et Pernod-Ricard se sont récemment implantés au Kenya et Carrefour ouvrira l’an prochain deux hypermarchés à Nairobi. Contrairement aux autres pays de la zone, Tanzanie, Éthiopie ou Ouganda, le Kenya a adopté l’économie de marché dès son indépendance. Aussi le Kenya se distingue par un secteur privé solide et dynamique. Ce qui explique que les entreprises trouvent ici un choix assez large de partenaires de qualité. »

Reportage : Arnaud Deltenre