Un entêtement politique

Y a-t-il un psychiatre dans la salle ? Parce qu’il serait vraiment temps d’administrer ses petites pilules à monsieur Fillon. Cet homme est un danger ambulant, pour lui-même et notre pays. Cet homme qui maintient sa candidature, même quand 75% des français veulent qu’il se retire. Il est suspecté d’avoir créé des emplois fictifs ? Il se maintient. Il ne peut aller à la rencontre des électeurs sans être reçu par des slogans tels que « Fillon, démission » ? Il reste. Il a été payé par Axa alors qu’il propose de détruire la sécurité sociale ? Il s’accroche. Son équipe de campagne fond comme neige au soleil ? Il persiste ! Chaque coup lui fait montrer les dents. Il fait passer ça pour de la bravoure, et donne une image de combattant. Mais comment peut-il prétendre qu’il sert le pays ? Lorsqu’il poursuit sa campagne en dépit des accusations, il ridiculise notre pays, qu’il fait passer pour un Etat où la corruption est généralisée. Dans de nombreux pays, un politicien aurait dû retirer sa candidature dès le début du scandale. Quand monsieur Propre dédaigne la parole qu’il avait donnée au JT, il ébranle toute la sphère politique. La confiance des français à l’égard de leur personnel politique était déjà filiforme, , et n’avait certainement pas besoin d’un Fillon. Quand il parle d’assassinat politique, il ne fait pas dans la demi-mesure : c’est tout le système qu’il envoie ballader. Lorsqu’il déclare qu’il continuera malgré les défections dans son camp, il est bien pire, à certains égards, qu’un Donald Trump ! Je ne comprends vraiment pas : pourquoi François Fillon continue-t-il ? Entend-il tenir jusqu’au 17 où plus aucun LR ne pourra prendre sa place ? Souhaite-t-il obtenir l’immunité que lui donnerait le poste de président ? Croit-il franchement qu’un candidat qui ridiculise le droit français, ment devant la France entière et attaque la justice pourrait être le président idéal ? Une chose est certaine, selon moi : le « pauvre type » (ce n’est pas moi qui le dis, mais Sarkozy) est le plus grand fléau qui soit pour les LR.