Un parlement plus transparent

Plus qu’un homme, c’est un système qui tombe avec l’affaire Fillon : ce système éminemment opaque où les élus sont en droit de faire ce qu’ils veulent, au mépris des lois et du peuple à qui ils demandent l’austérité. Mercredi dernier, j’ai réalisé un incentive d’entreprise pendant lequel j’en ai discuté en long et en large. Et j’ai sentir dans quelle mesure ces révélations ont fâché la foule. Quelle que soit le bord politique, tout le monde était d’accord. Même ceux qui supportaient monsieur sourcils le faisaient pour son programme, mais ils étaient visiblement écœurés par l’attitude de Fillon et compagnie. Cette controverse a véritablement mis sous le feu des projecteurs les 900 millions d’euros en salaires et frais de gestion engloutis chaque année par les députés et les sénateurs. Mais le pire, selon moi, reste l’attitude de Fillon après ces révélations. L’homme digne a adopté toutes les techniques de Sarkozy : il a sorti l’argument du complot, accablé les journalistes. Accuser ceux-ci est certes courant dans de telles affaires. Mais là, c’est devenu franchement inquiétant. Jean-Pierre Raffarin a tout simplement invité à huer les journalistes avant le discours de Fillon ! C’est suivre l’exemple d’un certain milliardaire américain.L’irresponsabilité à son degré le plus élevé ! Le problème de notre démocratie, nos élus en ont fait leur possession. Les ficelles de Fillon trahissent le fait qu’aucun gendarme ne supervise l’argent de ces élus : ceux-ci agissent en toute impunité, séminaire hors de tout cadre et de toute loi. Il serait plus que temps de cadrer ce paradis parlementaire. Ce n’est pas un doux rêve. Pendant des décennies, l’Elysée n’a pas eu le moindre devoir de transparence. Je ne suis pas un fan de la première heure de Sarkozy mais quand même, il a consenti à ce qu’une autorité étudie les dépenses de l’Elysée. Depuis lors, chaque centime qui y est dépensé est rendu public ! Cela n’a rien d’atypique pour une démocratie, et il serait normal qu’une autorité puisse inspecter nos élus. Autrement, j’ai bien apprécié cet incentive entreprise m’a ravi. L’agence qui s’en est occupéeétait aux petits soins pour nous.