Une nouvelle ère vidéoludique

Quand j’étais gosse, est apparu dans les salons un objet tout à fait nouveau et fascinant : la console de jeu. Tout a commencé avec une Game Boy, et passé pas mal de temps sur Starfox. Je me souviens que j’ai eu chaque nouvelle console dès sa sortie. Puis je suis entré dans la vie active, j’ai eu des bambins, et j’ai perdu cette passion. Cependant, la semaine dernière, il m’a été donné de réveiller de vieux souvenirs. Je suis en effet allé pour assister à un incentive où j’ai participé à une activité franchement originale : une compétition de jeux vidéo. Et des nombreuses activités proposées pendant ce déplacement, c’est vraiment le moment qui m’a électrisé. D’entrée de jeu, j’ai été confondu par la révolution technique quand j’avais la tête ailleurs. J’ai pris un sacré coup de vieux ! Désormais, on a en effet comme l’impression de regarder un film, tant le design est réaliste. C’est franchement génial. Parfois, on en arrive à penser qu’on regarde des scènes enregistrées et non en images de synthèses. Le vent agite l’herbe comme dans la réalité. Mais la résolution n’est pas ce qui m’a le plus surpris, en définitive. J’ai par dessus tout été époustouflé devant le rythme des jeux actuels. Tout va à 300 à l’heure, et on n’a jamais le temps de se reposer. En plus, les jeux se jouent contre d’autres humains : l’on ne doit plus seulement opposés à des IA très limitées. Ce qui est certain, c’est que la difficulté s’en ressent. j’ai eu du mal à lâcher la manette. A tel point que depuis, je pense pour de bon à m’offrir une PS4…
Au passage, je vous mets en lien l’agence qui a monté cet incentive, si vous désirez vous faire votre propre opinion sur cette soirée.